Roosevelt Cottage, le premier bâtiment du Village du Père Noël à Rovaniemi en Finlande

Roosevelt Cottage, le premier bâtiment du Village du Père Noël à Rovaniemi en Finlande

Roosevelt Cottage, le premier bâtiment du Village du Père Noël à Rovaniemi en Finlande

Roosevelt Cottage, le premier bâtiment du Village du Père Noël à Rovaniemi en Finlande

Roosevelt Cottage, le premier bâtiment du Village du Père Noël à Rovaniemi en Finlande

Roosevelt Cottage, le premier bâtiment du Village du Père Noël à Rovaniemi en Finlande

Roosevelt Cottage, le premier bâtiment du Village du Père Noël à Rovaniemi en Finlande

Roosevelt Cottage, le premier bâtiment du Village du Père Noël à Rovaniemi en Finlande

Situé sur le Cercle Arctique à Rovaniemi, en Laponie finlandaise, le Village du Père Noël est devenu aujourd’hui l’une des principales destinations touristiques de Finlande et d’Europe du Nord. Au centre de ce village prospère, se trouve un petit chalet unique, qui présente une exposition sur l’histoire du tourisme du Cercle Arctique. Mais avez-vous déjà entendu son incroyable histoire ?

Roosevelt cottage au printemps 2020 

Rovaniemi, brûlée pendant la guerre en 1944, reçoit de l’aide des Nations Unies pour sa reconstruction

L’histoire commence au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. Rovaniemi a beaucoup souffert pendant la guerre. En octobre 1944, la population civile de Rovaniemi a été évacuée, alors que la ville a été presque entièrement brûlée par l’armée allemande qui battait en retraite. Plus de 90% des bâtiments ont été détruits et lors de la fuite allemande, la ville et ses environs ont été jonchés de mines terrestres.

Rovaniemi, brûlé par l’armée allemande en octobre 1944. © SA-kuva

La reconstruction de Rovaniemi après la guerre a été une tâche très lente et ardue, car le nord de la Finlande a manqué à la fois de matériaux de construction et d’une alimentation adéquate pour sa population pendant la dernière moitié des années 1940. C’est pourquoi Rovaniemi et la Laponie ont été parmi les premiers bénéficiaires, dans la Finlande de l’après-guerre, de l’aide fournie par l’Administration des Nations Unies pour les secours et la reconstruction (UNRRA, le prédécesseur de l’UNICEF).

« Goodwill ambassador » et l’âme de l’UNRRA & soul Madame Roosevelt souhaite traverser le Cercle Arctique à Rovaniemi

La Première Dame Eleanor Roosevelt, veuve de Franklin D. Roosevelt, président des États-Unis de 1933 à 1945, était largement connue comme l’« âme » de l’UNRRA. Mme Roosevelt, une militante de renommée mondiale célèbre pour son humanitarisme, a décidé de se rendre à Rovaniemi au cours de l’été 1950, afin de pouvoir suivre directement les progrès de la reconstruction d’après-guerre. Elle a également exprimé son souhait de traverser le Cercle Arctique lors de sa visite dans la capitale de la Laponie finlandaise.

La nouvelle de sa visite au Cercle Arctique est parvenue à Rovaniemi seulement deux semaines avant son arrivée. Uuno Hannula, le gouverneur de Laponie, a relevé les défis de la réalisation du souhait de Roosevelt, qui n’étaient pas anodins, car il n’existait rien d’autre que des étendues sauvages à l’époque où la route nationale traversait la ligne géophysique du Cercle Arctique. À quelques semaines seulement de sa visite, les dirigeants de Rovaniemi se sont rencontrés au légendaire Hôtel Pohjanhovi et ont convenu de construire un chalet au Cercle Arctique pour la cérémonie d’accueil de Roosevelt.

Un chalet historique construit en moins de deux semaines

Le maire de Rovaniemi, Lauri Kaijalainen, a aidé le gouverneur Hannula à coordonner la construction en trouvant un terrain approprié pour un chalet en bordure de l’autoroute 4 en direction du nord. Le terrain a été donné par Eemeli Karinen. Le terrain pour le chalet était en fait situé à un peu plus de 100 mètres au sud de l’emplacement géophysique exact du Cercle Arctique, car l’emplacement exact de la ligne en 1950 était un marais et ne convenait à aucune construction.

Le chalet du Cercle Artique a dû être montée et terminée en moins de deux semaines. Sans perdre de temps, celui-ci a été conçue du jour au lendemain par l’architecte local Ferdinand Salokangas, qui a ensuite passé le relais à l’équipe de construction expérimentée de Jarl Sundquist. Les rondins du bâtiment ont été retirés directement de la rivière Ounasjoki huit jours seulement avant l’arrivée de l’invité d’honneur. Selon les instructions, le nombre de rondins nécessaires était « suffisant pour construire une maison pouvant accueillir un bus plein de monde ».

Sous la direction du maître d’œuvre Yrjö Kamunen, des charpentiers qualifiés se sont précipités pour construire le chalet, travaillant de longues journées et en doubles équipes. Pendant les derniers jours de la construction, les employés ont travaillé 24 heures sur 24, finissant miraculeusement le chalet en une semaine seulement, ses portes installées juste à temps pour l’atterrissage de l’avion de Mme Roosevelt à Rovaniemi.

               Roosevelt Cottage le jour de l’ouverture, le dimanche 11 juin 1950. Photo : Aimo A. Tuomi

Le dimanche 11 juin 1950, le chalet a reçu son invitée d’honneur. En ce jour ensoleillé du début de l’été, les habitants de Rovaniemi ont accueilli la Première Dame avec le chœur local, Lapin Lauluveikot, et ont créé une atmosphère chaleureuse pour cette journée historique.  La souriante Mme Roosevelt a également eu l’honneur d’envoyer la toute première carte postale de Rovaniemi avec le timbre du Cercle Arctique, qui aurait été adressé à son ami et président de l’époque, Harry S. Truman.

Rouva Roosevelt

Matti Vuoristo, soliste du chœur local Lapin lauluveikot salue Mme Roosevelt. Photo : Aimo A. Tuomi 

Le Village du Père Noël grandit autour du Roosevelt Cottage

En plus d’apporter l’espoir d’un avenir meilleur aux habitants de la Laponie vivant dans la pénurie d’après-guerre, la visite de Mme Roosevelt a également été d’une importance capitale pour le tourisme local.  Le chalet de Mme Roosevelt a marqué le premier effort pour attirer un nombre croissant de visiteurs à s’arrêter au Cercle Arctique, à prendre une tasse de café, à acheter des souvenirs et à envoyer une carte postale à la maison portant le cachet spécial du Cercle Arctique. Le chalet, ouverte uniquement en été à ses débuts, a recueilli chaque année des milliers de noms dans ses livres d’or.

Les noms recueillis dans ces livres d’or comprennent non seulement des touristes ordinaires mais aussi de nombreux autres dignitaires, dont le président américain Lyndon B. Johnson, le secrétaire général de l’Union soviétique Leonid Brejnev, le président yougoslave Josip Broz Tito, le prince héritier de Suède Carl Gustav, le chah d’Iran Mohammad Reza Pahlavi, le président sénégalais Léopold Sédar Senghor et le premier ministre israélien Golda Meir.

Aujourd’hui, ce chalet unique symbolise non seulement la coopération entre l’Amérique et la Finlande, mais aussi l’idée que lorsque différentes nations se soutiennent mutuellement dans des moments difficiles, quelque chose de beau et d’historique comme le Village du Père Noël peut émerger, rassemblant chaque année des millions de touristes et d’adeptes des médias du monde entier avec son esprit de Noël féerique.

***

Regardez ICI les photos sur l’histoire du Roosevelt Cottage (galerie d’images avec des faits historiques fournis par la ville de Rovaniemi).